GENÈVE, 29 août 2013/PR Newswire Africa/ — Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le racisme, Mutuma Ruteere, effectuera une visite officielle de suivi en Mauritanie du 2 au 8 septembre 2013, pour recueillir des informations de première main sur les obstacles à l’élimination du racisme et de la discrimination raciale dans ce pays d’Afrique sub-saharienne.

 

« Au cours de ma mission, j’accorderai une attention particulière aux mesures prises par le gouvernement pour mettre en œuvre les recommandations formulées par l’ancien Rapporteur spécial de l’ONU sur le racisme dans son rapport de 2009 * sur la Mauritanie », a déclaré l’expert indépendant mandaté par le conseil des droits de l’homme de l’ONU à examiner et pour rendre compte des formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée à l’échelle mondiale.

 

« Je vais approfondir l’évaluation de la situation des groupes connus comme étant marginalisés, tels que les anciens esclaves également appelés Haratines et les groupes ethniques Afro-Mauritaniens, tout en me focalisant notamment sur les évolutions potentielles, y compris les bonnes pratiques », a dit M. Ruteere.

 

L’expert des droits de l’homme discutera avec les autorités mauritaniennes des mesures à prendre afin d’assurer la bonne application des lois, et des politiques mises en place pour lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance.

 

Pendant sa visite, le Rapporteur spécial se rendra dans les villes deNouakchott, Rosso et Kaédi, où il rencontrera des représentants du gouvernement, tant au niveau national que local, les pouvoirs législatifs et judiciaires, les organisations non gouvernementales, ainsi que des personnes actives dans la lutte contre le racisme en Mauritanie.

 

M. Ruteere tiendra une conférence de presse à Nouakchott, afin de présenter ses observations préliminaires, le dimanche 8 septembre 2013 à 12h30, à l’Hôtel Tfeila.

 

Les conclusions et recommandations du Rapporteur spécial seront reflétées dans son rapport au Conseil des droits de l’homme qu’il présentera en juin 2014

 

(*) Voir le rapport 2009 sur la Mauritanie par le Rapporteur spécial, M. Doudou Diène: http://daccess-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/G09/122/33/PDF/G0912233.pdf?OpenElement

SOURCE Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

 

Back  |    Next Story: Côte D’Ivoire : « L’adoption des lois sur la nationalité et sur la propreté foncière est une étape majeure dans le processus de réconciliation », affirme un expert de l’ONU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here