Excellence, Monsieur l’Ambassadeur de France en Mauritanie,
permettez-moi de vous remercier de l’honneur que vous nous rendez en
visitant les Wilayas du Nord de la Mauritanie, la semaine dernière; à
l’occasion de l’inauguration d’activités de partenariat et de
développement à mettre en œuvre par l’État Mauritanien, la SNIM et
l’AFD.

 

Au moment où vous avez effectuer cette visite, je tiens à vous avouer
combien nous l’attendions car la zone Nord de la Mauritanie qui est
généreuse par son sol et envers la collectivité nationale par ce
qu’elle injecte annuellement l’équivalent de 200 milliards UM dans le
budget de l’État Mauritanien, sans retour apparent pour ce nord oublié
dans son propre pays, au même moment ce nord de la Mauritanie peu
peuplé et au richesse si abondante;continue à être
soumis,volontairement, ou involontairement à des contraintes de
pauvreté, d’absence d’infrastructures et de chômage consécutifs à son
climat aride qui le rend très vulnérable et l’expose à abriter
d’éventuelles formes d’insécurité liées aux groupes d’extrémistes et
de terroristes. Ces risques ont été à l’origine de l’arrêt qu’on
espère très provisoire de l’activité touristique; dans le nord du
pays. malgré le dernier communiqué du ministère des affaires
étrangères Français,qui met les deux tiers de la zone aride de la
Mauritanie en rouge.

 

Malgré tout cela ;force est de se remémoré que, selon Théodore Monod
et Paul Marty, la zone Nord connaît la France et la France la connaît;
parfaitement et à différents moments de l’histoire contemporaine de
notre pays.nous ne pouvons que nous rappeler a ce stade les derniers
écrits de Pierre Messmer qui était commandant de cercle de l’Adrar;
et dont le dernier ouvrage avant sa disparition avait comme titre très
nostalgique”tout fini même le séjour a Atar” Nous considérons que
grâce à la francophonie avérée et la francophilie confirmée de nos
cadres nous avons su goûter à l’esprit français, à la sagesse de
Montaigne, au raisonnement “de Descartes, nous avons pleuré de rire
avec Molière,et plus tard avec louis de Funés et Coluche, nous ne
pouvons pas nous égaler;bien sur: a la richesse et la finesse de la
gastronomie Française , mais; nous nous vantons au nord de la
Mauritanie d’avoir des”cordons bleus” dans la gastronomie local
Mauritanienne; riche et diversifié comme son peuple en plus de notre
hospitalité légendaire au nord du pays ajouté a cela;notre esprit
d’ouverture et notre savoir faire.

 

Ces facteurs convergent vers un intérêt particulier que nous espérons
de la part de la France à travers des actions pouvant booster le
développement économique et social de notre zone du nord de la
Mauritanie, qui consisteraient à y promouvoir des structures adaptées
aux zones arides capables de transformer les contraintes et défis de
l’austérité des conditions naturelles en exploits et atouts avec la
valorisation des opportunités, ressources, méthodes et technologies de
développement propre (guichet carbone) et durable (synergie des
conventions) rendues possibles après le sommet de Rio +20.

 

L’appui à une telle initiative (en termes de financement et de
plaidoyer) corrobore les objectifs de l’initiative du Gouvernement
Mauritanien pour la prise en charge de la problématique de
développement de cette zone qui viennent d’être relayés par les
décisions du Sommet des Chefs d’État du G5 du sahel lors de son
premier sommet tenu le 16 février 2014 à Nouakchott.

 

C’est pourquoi, nous estimons, Monsieur l’Ambassadeur, que la
contribution à la réalisation de ces actions permettra de nous
réconforter dans notre appartenance à la grande communauté humaine et
culturelle de la francophonie.

 

le terrorisme et l’insécurité qui constituent un “case tête” pour la
communauté internationale dans cette zone Aride du SAHARA et du
Sahel,ne peuvent être combattue;que:par le développement; c’est
pourquoi la France en plus de son engagement militaire; dans la nord
du Mali, doit-être au devant de la communauté internationale; pour
donner le bon exemple a travers; un espoir a cette zone du Sahara
et du Sahel, déjà très toucher;en plus de sa nature hostile;en
initiant une structure de développement international; dédiée pour le
développement et la promotion du Sahara et du sahel; au lieu que la
solution militaire qui est la plus facile et la plus destructrice; ne
soit toujours le seule solution a l’Horizon des perspectives déjà très
sombre.dans cette partie d’un désert commun du” nord la Mauritanie ,du
nord du mali du nord du Niger et du Nord du Tchad” dont le
dénominateur commun de ces quatre nord des pays du Sahara et du
Sahel c’est les richesses a leurs nord:”Fer Or;bronze uranium et
bientôt pétrole.

C’est l’espoir que suscite votre visite au sein des populations du
Désert de la Mauritanie et le Nord en générale; Excellence Monsieur
l’ambassadeur de France en Mauritanie.
Mohamed Ould Souleymane Ould Mahah
Secrétaire Général de l’Association des Maires du Nord de la Mauritanie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here