Le ministère de l’Économie et des Finances a abrité, mardi, une réunion de concertation avec les acteurs du secteur privé sur l'élaboration de la stratégie de développement accélérée et de prospérité partagée 2016-2030.
L'organisation de cette journée s'inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation et de concertation menée par le ministère de l'économie et des finances à ce sujet.
La stratégie remplace le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté qui s'est terminé à la fin de 2015 et qui avait pour objectif d'alléger la pauvreté comme exigence nationale et priorité dans la politique.
Le secrétaire général du ministère de l'économie et des finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aïdda, a souligné que la Mauritanie a enregistré ces dernières une croissance économique et sociale accélérée années grâce aux politiques sages du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, que le gouvernement du Premier ministre, Monsieur Yahaya Ould Hademine, s'attèle à mettre en exécution.
Il a ajouté que le gouvernement se penche actuellement sur l'élaboration d'une stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée dans le cadre d'une approche participative impliquant tous les acteurs: administration, élus, société civile, départements de la jeunesse et des femmes et partenaires au développement.
Le secrétaire a, enfin, rappelé que des avancées notoires ont été réalisées sur la voie du parachèvement du document depuis 2013 dont des concertations nationales sur l'agenda post 2015 avec la participation de tous les acteurs en vue de parvenir à une vision commune de l'avenir, en plus d'une évaluation globale et indépendante du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté 2001-2015.
Il a, enfin, révélé que le travail s'effectue encore sur l'élaboration de rapports à intégrer ultérieurement dans le document final de la stratégie, à savoir la croissance rapide globale et durable, le capital humain et la bonne gouvernance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here