La partie est loin d’être gagnée. Le nouvel administrateur directeur général de la SNIM vient de décréter la chasse aux frais généraux. Il s’agit d’éliminer tous les coûts inutiles, déclare un Brahim Ould Moctar Ould M’Bareck très en verve dans un entretien accordé à notre confrère Africa24.

 

 

 

Cette chasse à l’inutile concerne les consommables (gaspillage de carburants) et le recours excessif aux heures supplémentaires. Si le projet “Nouhoud”, oeuvre pharaonique de son prédécesseur, passe à la trappe (normal dans un contexte de réduction de l’offre ) rien n’indique en revanche que le nouveau DG a carte blanche pour tailler dans les effectifs et, surtout, toucher aux intérêts de quelques rentiers à travers desquels sont recrutés les journaliers. Une chose est pour le moins sûr, l’actuel DG aura besoin du courage d’un Carlos Ghosn arrivant à la tête du couple Renault-Nissan afin de redresser une société en phase de crise. Plus que d’attribuer certains torts à son prédécesseurs, qui aura tout au moins manqué d’esprit d’anticipation, le nouvel ADG devrait regarder de l’avant. Nous lui conseillons de casser son rétroviseur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here