Le ministère de l’élevage de concert avec  l’appui du programme régional d’appui au système pastoral au Sahel  a  débuté,  lundi 28 août à Aleg, les  travaux  préparatifs pour la  campagne de vaccination du cheptel pour l’année 2017/2018.

En marge  d’un atelier  organisé dans les circonstances, les acteurs  se sont penchés sur  cette question pour trouver les voies et moyens à adopter   pour réussir la prochaine campagne.

Cette rencontre qui  entre dans le cadre stratégie internationale, vise  à éradiquer certaines  maladies notamment la peste des petits ruminants à l’horizon 2030.

A cette occasion, Vatma Vall Mint Soueinea,  le ministre de l’élevage,  a  affirmé que le gouvernement est en train de veiller d’une manière efficace  à  la santé des  animaux,  primordiale  pour le développement du secteur de l’élevage, qui représente environ  10% du PIB.

Le ministre a également souligné  que des résultats satisfaisants  ont été obtenus  concernant  la lutte contre certaines maladies animales, au cours des dernières années. Elle a rajouté que le taux de couverture  a été élargi  dans ce sens.

A noter que  la campagne précédente a permis d’immuniser  près de 1 ,7 millions de têtes de bétail (caprins, ovins) contre  la peste des petits ruminants.

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here