Les Accords de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal, suspendus depuis 2015, ne sont pas prêts d'être signés, sauf si Macky Sall accepte d'extrader les opposants mauritaniens installés sur son sol. C'est la condition sine qua none et non écrite, qui empêcherait encore les pêcheurs de Guet NDar de plonger leurs filets dans les eaux mauritaniennes, selon plusieurs analyses.
La Mauritanie a fermé depuis 2015 ses eaux maritimes aux Sénégalais, surtout aux pêcheurs de Guet NDar, habitués depuis des siècles (…)

EconomieOriginal Article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here