NOUAKCHOTT – Une action concertée rendue possible grâce aux généreuses contributions des partenaires donateurs a permis de sauver la vie de dizaines de milliers de personnes en situation de pauvreté et d’insécurité alimentaire touchées par la pire sécheresse qui ait frappé la Mauritanie en quatre ans, a annoncé aujourd’hui le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

Des précipitations irrégulières et éparses en 2017 ont entraîné l’assèchement des pâturages, une réduction de la production agricole et une faible disponibilité en eau de surface en 2018, touchant les communautés des régions centrale, méridionale et orientale du pays de l’Afrique de l’Ouest.

Avec des contributions des gouvernements, du secteur privé et de particuliers d’un montant de 18,4 millions de dollars, le PAM a fourni une assistance alimentaire et nutritionnelle vitale à plus de 331 000 personnes vulnérables par le biais de son opération d’intervention d’urgence en Mauritanie.

«Nous devions agir rapidement pour aider le gouvernement à prévenir une catastrophe humanitaire et nous avons réussi grâce au soutien que nous avons reçu de nos partenaires», a déclaré Jean-Noël Gentile, représentant du PAM et directeur de pays en Mauritanie. « Ces contributions réaffirment le soutien et la solidarité des donateurs envers la Mauritanie et nous espérons que cela se poursuivra alors que nous nous concentrerons sur le renforcement de la résilience des communautés. »

Le Canada, la Commission européenne (ECHO), la France, l’Allemagne, Monaco, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), l’Arabie saoudite, le Japon, le Royaume-Uni et le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) étaient les principaux partenaires des interventions en période de soudure en Mauritanie cette année. Le PAM pouvait également compter sur des allocations de fonds multilatéraux, d’autant plus cruciales qu’elles ont permis à l’organisation de lancer les préparatifs et de commencer la lutte contre la sécheresse en avril 2018.

Une collaboration intense entre le gouvernement mauritanien, les partenaires de la sécurité alimentaire et de la nutrition et divers organismes des Nations Unies a facilité la mise en œuvre d’une réponse coordonnée pour répondre aux besoins vitaux des populations mauritaniennes les plus vulnérables, pour renforcer les moyens de subsistance et pour protéger les premiers acquis du développement.

L’aide du PAM, sous forme de distributions de vivres, de transferts monétaires et d’appui pour prévenir et traiter la malnutrition aiguë au plus fort de la période de soudure, a été fournie dans le cadre d’un ensemble de mesures visant à renforcer la résilience, à protéger l’accès à la nourriture, à préserver les moyens de production, à prévenir la malnutrition et à protéger les premiers acquis, dans une approche à long terme.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies – sauve des vies dans les situations d’urgence et change des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations prises dans des conflits et des catastrophes, et jetant les bases d’un avenir meilleur.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here