C’était le mercredi 23 janvier 2019. Le ministre Mauritanien des Finances, Ould Diay, venait de se livrer à un exercice usuel: la lecture de la loi budgétaire. Une pluie de chiffres qui s’abat drue sur des parlementaires colorés aux deux tiers des  emblèmes de l’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir. Le scénario est souvent le même. Les projets sont adoptés et les ministres ovationnés. Sauf que, détail qui a son importance, il y avait ce jour-là un député pas comme les autres. Un mauritanien différent des autres. Un contestataire qui venait juste de sortir de prison d’où il est sorti, non pas couvert d’infamie mais auréolé de l’écharpe vert, jaune et rouge. Élu entre les quatre murs pendant que d’autres dotés de tous les moyens ont échoué à recevoir le suffrage des mauritaniens.
Un député du peuple pour les uns. Raciste pour les autres. A coup sûr un activiste mondialement connu et dont la frêle silhouette ploie sous le poids des distinctions internationales. Birame Dah Ould Abeid, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne laissera pas longtemps l’argentier du pays dérouler ses chiffres. Le poulain de l’alliance RAG-Sawab demande des explications sur les “194 milliards d’ouguiyas ponctionnés illégalement à la Banque Centrale de Mauritanie (BCM). Et le prix ONU des droits de l’homme d’ergoter : “la BCM est devenue une mallette pour le pouvoir”, usant de cette réthorique qui a valu à Lénine et à ses camarades de devenir les maîtres du Kremlin. Faisant feu de tout bois, le principal opposant du régime de Mohamed Abdel Aziz demande des comptes sur les fameux 50 millions de dollars. Un vieux don de l’Arabie Saoudite que lui Birame croit détourné au bénéfice du premier des mauritaniens. Rompu à la communication, l’illustre membre des Oulad Begnouk brandit le cas d’un pauvre sous officier de la garde condamné à 6 ans de prison et celui  de l’ex directeur de l’ENER Ousmane Wone  incarcéré depuis une année et demi en prison.
«Ces jugements et ces investigations sont sélectifs», hurle  Biram faisant sortir son interlocuteur de son calme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here