Alors que le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz  est out  dans la course à la présidentielle prochaine, son  ombre risque  encore de planer sur ce scrutin.

En effet,  Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould El Ghazouani est pressenti à prendre les commandes de l’Union pour la République (UPR).

Près de deux mois du congrès (mars prochain)   de cette formation politique pour  élire leur candidat, les barrons s’activent  déjà pour imposer leur joker.

Ainsi, le porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed Ould Maham a dans un tweet annoncé clairement que c’est El Ghazouani qui sera le candidat de la majorité présidentielle.

Selon des sources proches du dossier, le président Aziz à lui-même confirmer qu’il va soutenir le  général, Ghazouani en tant que candidat de la majorité à la présidentielle du mois de juin prochain.

Si cela se confirme, le pronostic de bons nombre d’observateurs  s’avère juste. Plusieurs d’entre eux  ont  vu venir   le « scénario »  ou seul le maitre du jeu connaît  les tenants et les aboutissants.

Une consécration pour l’allié le plus fidèle d’Aziz qui a toujours été là pour accompagner le raïs au moment de conquête du pouvoir.

Ils ont  cheminé ensemble pendant plus de 30 ans  et  effectué  le fameux putsch du mois d’août 2008.

Depuis, les deux amis sont devenus inséparables pour avoir vécu  les moments difficiles de la traversée du désert.

El Ghazouani  pour pérenniser l’œuvre d’Aziz

Incontestablement, l’actuel ministre de la défense, est présenté comme le seul homme capable de poursuivre  les  chantiers du président Aziz notamment  dans le domaine sécuritaire.

La Mauritanie  qui  est l’un  des pays les plus engagés  dans la lutte contre le terrorisme, devra mettra l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut, de l’avis de certains analystes.

Sur ce, l’ex-patron de l’armée mauritanienne  semble être le plus outillé dans cet exercice pour avoir  dirigé certaines opérations sécuritaires, d’une complexité   redoutable.

En attendant d’y voir plus clair, le chemin semble balisé pour  l’ancien  chef d’état-major de l’armée mauritanienne.

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here