Home A la Une Mauritanie: Bouamatou divise le front de l’opposition

Mauritanie: Bouamatou divise le front de l’opposition

16
0

Les rivalités séculaires entre les ténors du  Forum National pour l’Unité et de la Démocratie (FNDU) sont entrain de refaire surface. Le comité ad hoc mis en place ne sait plus ou donner de la tête.  

Au fil des discussions diurnes et nocturnes entre le RFD, l’UFP, Tawassoul, Hatem, Adil, MPC, l’Avant-Garde et les autres petits partis, une fracture béante est entrain de voir le jour.  Certains opposants militent pour une candidature de consensus, non partisane et novatrice.  Le nom de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou est revenu plusieurs fois dans dans les discussions. Ceux qui prônent  cette candidature estiment que le banquier est à même de pouvoir rivaliser avec le camp d’en face de par sa stature nationale et internationale.

Un autre camp, favorable au député Birame Dah Ould Abeid, rejette catégoriquement cette proposition.  Pour ce groupe plutôt minoritaire, le leader de l’alliance Sawab-Ira est le seul à pouvoir conduire la Mauritanie vers une alternance historique.  Très habiles manoeuvriers, les négociateurs de Tawassoul essaient de ménager la chèvre et le chou, tout en donnant le portrait robot du candidat idéal, pieux, probe, consensuel et ayant les mains propres.

Les deux autres candidats retenus, à savoir Mahfoud Ould Bettah et Cheikh Ould Hanena (ce dernier, auteur du coup d’état manqué de juin 2003 jouit d’une étonnante admiration auprès du FNDU)  risquent de passer par pertes et profits.  En cas de primaires, Bouamatou sortirait largement vainqueur.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here