L’opposition n’entend pas rester les bras croisés et laisser ainsi quartier libre au pouvoir  pour  l’organisation  des élections présidentielles, prévues au mois de juin prochain.

C’est sur cette lancée qu’une grande marche a été  organisée, jeudi 11 avril, dans les rues de Nouakchott  pour exiger  des élections libres et transparentes.

Sur ce, les manifestants, composés de plusieurs personnalités politiques et civiles, ont  formulé des vœux.

Ils ont demandé la recomposition de la CENI, composée selon eux de de membres  favorables au candidat Mohamed Ould Ghazouani,  la révision du fichier électorale et  la neutralité des forces armées.

Cette marche a eu lieu avec  l’aval des 4 candidats qui prétendent au fauteuil présidentiel.

Il s’agit de Biram Dah Abeid, qui s’est classé second avec 8,67% des suffrages  à l’issue des présidentielles de 2014.

Du candidat indépendant, soutenu par une partie de l’opposition, Sidi Mohamed Ould Boubacar,  ancien premier Ministre sous  Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

Du leader  de l’Union des Forces de Progrès (UFP) , Mohamed Ould Maouloud , porté par une Coalition des Forces Démocratiques pour le Changement (CFCD) –« Changeons d’Ere ».

Et enfin de Kane Hamidou Baba qui porte l’espoir de toute une communauté négro-africaine avec  la nouvelle coalition dénommée « Coalition Vivre Ensemble ».

Cette manifestation  intervient dans un contexte où le pouvoir joue la carte de l’apaisement.

D’ailleurs, le ministère de l’intérieur a montré, ces temps-ci,  sa disposition à dialoguer avec les parties prenantes.

S’exprimant sur cette question, le porte-parole du gouvernement  a indiqué  que les autorités ont  entamé  un dialogue avec l’opposition.

« Ce dialogue n’a pas encore pris sa forme finale et se situe encore aux stades d’exposition, d’acceptation, et de refus et qu’il semble que toutes les parties s’acheminent vers le changement de la loi régissant la CENI, ce qui permettra d’augmenter le nombre des membres de son directoire », a-t-il ajouté.

Ibrahima junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here