Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), a dégagé une enveloppe globale de 387 millions 350 mille d’ouguiyas  pour financer des projets de développement en Mauritanie.

Dans ce sens, deux  conventions ont été signées, jeudi à Koweït City, en marge des réunions annuelles des institutions arabes de financement.

Ces documents ont été paraphés par le directeur général de l’institution, Abdellatif Youssouf Al Hamed et le ministre  mauritanien de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Diay.

La première convention  porte sur un montant de 3  millions Dinars koweïtiens, soit 360 millions MRU. Ce financement est destiné au projet d’alimentation en eau potable et de développement des oasis dans les zones rurales.

La deuxième convention porte sur une enveloppe de 27.350.000 Ouguiyas MRU. Elle  sera  utilisée pour le financement des études des deux projets d’eau et d’assainissement et de développement des villes intermédiaires dans les deux Hodhs.

Ce  qui  donne un montant global de 387 millions 350 mille d’ouguiyas, destiné principalement à réduire la pauvreté en milieu rural.

À cette occasion, l’argentier de l’ État a laissé entendre que le FADES est devenu un partenaire privilégié  pour le développement  socio-économique du pays.

En rappel, le portefeuille des prêts accordés par le FADES à la Mauritanie a atteint la barre des 66,2 milliards d’ouguiyas (N-UM) durant ces 40 dernières années.

Ibrahima Junior Dia

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here