Home A la Une Mauritanie : KHB passe entre les mailles du filet parrainage

Mauritanie : KHB passe entre les mailles du filet parrainage

C’est à 24 heures du dépôt de sa candidature auprès du Conseil Constitutionnel, que Kane Hamidou Baba (KHB), a bouclé sa liste de parrains. Les choses ne furent pas faciles et il a fallu une fois donner raison à Machiavel: “la fin justifie les moyens”.

Quelque 100 élus municipaux dont 6 maires ont apposé leur signature en faveur du candidat de la coalition “Vivre Ensemble”. Si ce verrou a été mis en place pour éviter des candidatures farfelues, d’aucuns y trouvent un système anti-démocratique.

Pour le  Professeur,  Lô Gourmo Abdoul, vice-président de l’Union des Forces de Progrès (UFP-opposition),  c’est  une véritable mascarade électorale qu’on va assister à cause de ce « système de dupe ».

L’homme qui ne mâche pas ses mots  est convaincu que le régime a déjà tout  balisé  pour choisir les adversaires de Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani,  candidat de la mouvance présidentielle (Union pour la république).

Même si , souligne-t-il, ce système est calqué de la France , qui l’a fait d’une manière élargie (  maires, députés , sénateurs  et  autres élus pouvant  donner leurs signatures aux candidats ) , celui  de la Mauritanie relève d’une simple aberration .

Face à ce système de parrainage, 4 seulement  des 8 candidats en lice ont déjà déposé leur  candidature.

Les autres  prétendants au fauteuil présidentiel, du 22 juin prochain sont sans doute  confrontés à ce dilemme.

Les candidats ayant déposé leurs dossiers de candidatures auprès du Conseil constitutionnel sont :

Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani, candidat de la mouvance présidenteile  , le candidat de la majorité , Biram Dah ould Abeid, par ailleurs président de l’IRA , le candidat indépendant , Mohamed ould Boubacar ,  ancien Premier ministre et   Mohamed ould Maouloud  , chef de file de l’Union des Forces de Progrès (UFP), candidat de la Coalition des Forces pour un Changement Démocratique (CFCD) «Changeons d’Etre».

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here