“L’incident de l’autre jour (NDRL: lors de l’investiture de Kane Hamidou Baba) n’a pas d’importance. C’est un détail”. C’est par ces mots  que le candidat Birame Dah Abeid vient clore une crise artificielle entretenue via les réseaux sociaux par des militants parfois passionnés.

Dans un entretien publié sur Cridem, le leader de l’Ira se pose, insiste-t-il,  en rassembleur de tous les opprimés et de tous les mauritaniens en quête de justice.  Un appel express est lancé à Kane Hamidou Baba, candidat de la coalition vivre ensemble et à ses alliés que sont Ibrahima Moktar Sarr de l’AJD-MR et  Samba Thiam des Forces Progressistes pour le Changement (FPC) .

“Des personnes dignes d’être soutenues, a-t-il répété à plusieurs reprises, louant leur engagement constant pour une Mauritanie nouvelle.” Je serais toujours ravi de répondre à toute invitation qu’ils m’envoient”. Se faisant, Birame Dah Abeid exprime clairement sa volonté d’évoluer vers une plateforme commune avec la Coalition vivre ensemble (CVE), mais aussi avec Mohamed Maouloud et tous les mauritaniens, noirs ou blancs, qui aspirent à un nouvelle ère.

Pour l’activiste originaire du Trarza, il faut un nouveau pacte pour une cohabitation harmonieuse en Mauritanie afin de rompre avec l’oppression.  Appelant ses militants à soutenir “ses frères ” Kane Hamidou Baba, Samba Thiam et Ibrahima Sarr, Birame réussira-t-il à créer cette grande plateforme des progressistes mauritaniens?    L’avenir nous le dira.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here