L’ État Mauritanien et le Fonds Saoudien de Développement et du Fonds Arabe de Développement Économique et Social (FADES), vont dégager un montant de  4,7 milliards millions d’ouguiyas (N-UM), pour la construction  d’une ligne électrique haute tension reliant Nouakchott et Zoueirate.

Cette  révélation a été faite, lundi 27 mai, par les responsables du projet  en marge de la pose de la première pierre, procédé  par le président mauritanien, Mouhamed Ould Abdel Aziz.

Ce montant servira à financer  le projet de ligne électrique de 225 kilovolts , d’une longueur de 670 kilomètres.

Il  permettra  une connexion électrique entre les différentes villes du pays  (Nouakchott -Akjoujt : 248 km ; Akjoujt -Atar : 175 km ; Atar- Zoueirate : 247 km).

En plus d’une ligne de 33 kilovolts, longue de 39 kilomètres pour l’approvisionnement de la ville d’Atar en électricité.

À cette occasion, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Dr Mohamed Ould Abdelvettah, a indiqué que  ce projet  structurel permettra de répondre efficacement à la demande croissante de l’électricité notamment dans les zones à consommation industrielle comme les villes d’Akjoujt, d’Atar et de Zouerate.

Le ministre a mentionné que ce  genre  de projet  structurant  est  réalisé dans  tout le pays , permettant ainsi  d’accompagner le développement  socioéconomique  dans plusieurs localités du pays .

En rappel, le FADES  a participé au financement  de plusieurs projets de  développement socioéconomique en Mauritanie  surtout  dans les domaines  de l’électricité  de l’hydraulique et  des infrastructures.

Ibrahima Junior Dia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here