C’est au total, 62563 candidats qui ont entamé, mercredi 29 mai, les épreuves du brevet  de fin d’études du premier cycle secondaire  en Mauritanie.

Un chiffre en progression de 3,7  %, soit  62563 candidats cette année contre 60 327 candidats en 2018.

Pendant 3 jours (du 29 au 31 mai), les élèves vont se pencher sur les différents sujets proposés à l’examen qui s’étend sur toute l’étendue du territoire.

Selon les statistiques officielles,  ces candidats seront répartis  dans 278 centres dont 216 à l’intérieur du pays et 61 à Nouakchott, en plus d’un seul centre à Banjul (Gambie).

Si l’on se fie à ses chiffres, sur  les  62563 élèves, 33491 sont issus des écoles publiques, 17089 des privés et  16402  candidats libres.

Les filles représentent  un nombre  de 35821, soit un pourcentage de 57, 26% et les garçons un effectif de 26742, soit 42, 74%.

Depuis plusieurs années, les acteurs de l’éducation notamment les enseignants décrivent  le niveau faible des élèves du secondaire.

Selon eux, cette contreperformance  se poursuit  jusqu’ à la classe de terminale .D’après les statistiques, sur  les 40000 ou 50000 candidats au BAC, seuls 5 % à 10% ont le niveau.

Ibrahima Junior Dia

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here